Le kunaï émoussé
Azûru, Jôheki no Kuni - édition hiver 204 n°6
Ame no Kuni : Révolution et rassemblements

Le gouvernement continue d’être défié par les révolutionnaires de Seichi, des rassemblements de criminels et de mercenaires

Le mouvement Seichi : un espoir pour certains, un cauchemar pour d’autres. Le retour du célèbre prince Tenshu Kodachi provoque le moins qu’on puisse dire une grande agitation au sein de la capitale du crime. La population est invitée à se rebeller, le gouvernement à capituler. Pendant ce temps, dans l’ombre d’importants groupes mafieux semblent se mettre en mouvement, sans que l’on sache véritablement le rôle qu’ils comptent jouer dans cette imminente bataille. Se rallieront-ils au révolutionnaire ou se rangeront-ils du côté du gouvernement ? Une certitude : ils tenteront de tirer leur épingle du jeu, d’une manière ou d’une autre.

Par ailleurs, des rumeurs circulent autour de la formation d’un mystérieux groupe dont les intentions demeurent encore obscures. En effet, selon les rumeurs, ce groupe rassemblerait et recruterait des mercenaires et criminels de la pire espèce, et lorgnerait du côté de leurs voisins du Pays du Vent. Il serait question d’un gros contrat dont nous n’avons pas les détails, mais cela semble très curieux, surtout compte tenu de la situation d’Ame, dont ils auraient pu profiter pour tirer leur épingle du jeu.

Ame no Kuni : le pays où la pluie ne s’arrête jamais
Iwa : Les forces se consolident

Les meilleures performances de l’Examen Chûnin, les nouveaux espoirs d’Iwa

L’examen chunin se déroulant à Iwa était l’occasion de mettre en avant les genins en fleur. Entre une première épreuve très intellectuelle qui mettait en avant la volonté du shinobi à se sortir d’une situation complexe, peu importe les moyens, et la seconde épreuve qui mettait en avant la force des participants, la Roche fut témoin d’une intense floraison. Asaara Kenzo, Nagamasa Kagura et Yawa Seika ont su sortir leur épingle du jeu et de par leur capacité particulière, offrir aux regards posés sur eux, une vraie démonstration en puissance ainsi qu’une volonté aussi solide que la roche. C’était là tout ce qu’on espère voir d’un village shinobi fidèle à ses valeurs.

Dans les nouveaux espoirs, le surprenant retour d’Hayai Taishi a bien été remarqué et on se demande bien, après son intervention face à la Porteuse de lumière, ce qu’il compte offrir au village de la Roche, car si ses actions sont remarquables, il reste un vrai mystère à nos yeux.
Kiri : La nouvelle vague

Contre vents et marées, le village de la Brume doit sa montée en puissance à des piliers ainsi qu’à des éléments prometteurs

De l’ère Hakyô à aujourd’hui, le village de la Brume a connu des pentes descendantes aussi bien que ascendantes d’activité dans son histoire, une activité inégale dans le temps qui a changé au fil des époques en raison des contextes et du chef à la tête du pays, Kiri connaît depuis récemment une montée en puissance tant dans leur population que dans le niveau de compétence de ses shinobis en raison d’un phénomène que nous décrirons comme “la nouvelle vague”.

Parmi les piliers du village, nous avons évidemment la seule Heidan en poste aujourd’hui, la récemment nommée Heidan, Yuki Kaya. Cheffe incontestée de son clan et diplomate hors pair, elle a été la conseillère de plusieurs dirigeants dans l’histoire de Kiri qui lui ont accordé leur confiance, et continue de l’être aux côtés de l’actuel chef, Nobuatsu Saji le Nanadaime Mizukage. Ce dernier s’est illustré non seulement par son implication à la tête du clan des célèbres épéistes de la Brume mais aussi par sa performance au combat contre Raonaka Ao, lors de l’attaque du Dieu de l’Eau. La construction du Complexe shinobi en automne 203 marque une étape charnière dans la formation des nouveaux soldats de la Brume, qui d’autre que la Main de Kiri Kaguya Wutu-Fuku pour en prendre la direction, puisqu’il était à l’origine de la fameuse réunion dans le domaine Kaguya pour partager les idées de ses camarades de la Brume sur ce projet. Son érudition n’a d’égal que sa férocité au combat, comme ce fut le cas face au Dieu de l’Eau en immobilisant une des queues qui menaçait de détruire le village.

Outre ces personnages singuliers considérées comme emblématiques dans l’histoire de Kiri, il faut aussi souligner l’implication exemplaire des genins considérés comme la “nouvelle vague” qui viendra soutenir la précédente et ainsi former un courant si puissant que rien ne pourrait les arrêter. Parmi les éléments prometteurs que nous avons repéré: Sakkaku Haise et Mawehara Miyuki, deux nouvelles recrues à la brigade Kenpei - l’unité spéciale assurant la sécurité à Kiri, et Yasei Zoku pour son investissement dans les missions liées au peuple d’homme-poissons, les Umimori.
Kumo : La résistance frappe à la porte de l’Empire

Le message du « Yondaime Raikage », le village partagé entre peur et espérance suite à l’annonce de la résistance et du Fukkatsu

Au lendemain de l’annexion de Kumo par le Teikoku renaissant des cendres du Shoshikidan, le village a été colonisé et de nombreuses mesures ont été prises afin de favoriser une transition favorable à une cohabitation apaisée qui mettrait de côté les tensions encore vives entre les occupants et la population locale. L’organisation de l’examen Teikoku-Kumo a ainsi permis aux genins du village caché par les Nuages et les soldats de l’Empire de relever ensemble les épreuves visant à tester leur aptitude à travailler en équipe ainsi que leur compétences martiales. Suivant cette politique de réconciliation entre les deux peuples, des équipes mêlant shinobis de l’Empire et ceux de Kumo furent envoyés sur le terrain, à l’exemple de la mission du culte d’Isonade où s’est illustré le genin Hikari no Eiichirō permettant à une religion populaire de Kaminari de se pratiquer au sanctuaire de Datsu.

En dépit des efforts menés par la Régente pour faire régner l’ordre dans le village, celle-ci apprend la nouvelle d’un tract distribué et affiché sur les murs de la cité colonisée, un message du successeur de Metaru Reiko - la Sandaime Raikage qui mourut lors de l’annexion, la Yondaime et ancienne conseillère de l’Ombre Uzumaki Sazuka qui annonce à l’ensemble des Kumojins sa résolution à reprendre le village des mains de l’envahisseur. En l’absence de réaction immédiate de la part de l’Empire, le village est plongé dans l’incertitude quant à son avenir.